Editorial du Pasteur Zacharie Kengne/ CAN TOTAL 2019 : Le pari fou de Bidoung

La rotation des finales des coupes du Cameroun toutes disciplines confondues dans les dix régions du pays va nous permettre d’organiser les coupes du monde à partir de 2042.Et les jeux olympiques vers les années 2050. 
Ce que le Cameroun vient de présenter à la face du monde en un an, en matière de construction des infrastructures sportives est impressionnant. Le Cameroun qui veut, le Cameroun qui peut pour le jourdit. 
Lors de la réception des lionnes indomptables du Cameroun au palais de l’unité après la Can féminine, le Président de la République, son excellence  Paul BIYA, annonçait déjà les couleurs de la Can des messieurs sans pessimisme.
Au regard du visage que présentait le niveau des installations sportives au Cameroun, au moment de ce discours historique du Chef de l’Etat, personne ne pouvait lever le doigt pour parier même de l’organisation d’une Can a 16 pour le pays le Roger Milla.
Aujourd’hui, le Cameroun est prêt pour une Can a 24 nations .A côté du Chef de l’Etat, Paul BIYA, se cache un LION du travail bien fait. Bidoung restera pour notre génération un artisan de l’ombre .Puissant et efficace dans le système du couple présidentiel. Puissant et discret, courtois et attentionné, le Ministre des sports et de l’éducation physique du Cameroun est un homme qui ne recule pas devant l’adversité en milieu sportif. Voilà un homme qui a su contenir par la discrétion les orages d’un possible retrait de la Can total 2019 au Cameroun. Le Qatar aussi a eu la même touche après sa désignation comme le pays organisateur de la coupe du monde 2022.Tout avait été évoqué pour un retrait de la coupe du monde 2022 au Qatar. C’était sans compter la hargne et l’opiniâtreté des dirigeants de ce pays à surmonter tous les obstacles pour organiser cette compétition. Le Cameroun a justement appris quelque chose de cette école qatarie de la témérité.

Au-delà des efforts du gouvernement camerounais a honoré le continent par une bonne organisation de la Can Total 2019, nous devons tout de même tirer des leçons pour améliorer d’avantage l’organisation des grandes compétitions au Cameroun.

Dans cet éditorial je me permets de présenter ce tableau qui doit guider l’organisation des finales des coupes du Cameroun toutes disciplines confondues.

Nous demandons au ministère des sports d’instruire les fédérations sur cette démarche qui va d’avantage favoriser la cohésion des sportifs dans l’ensemble des dix régions du pays.

Que dès cette année ce chronogramme soit respecté :

2019 : toutes les finales se déroulent à Yaoundé

2020 : toutes les finales se déroulent à Douala

2021 : toutes les finales se déroulent à Garoua

2022 : toutes les finales se déroulent à Bafoussam

2023 : toutes les finales se déroulent à Buea

2024 : toutes les finales se déroulent à Bamenda

2025 : toutes les finales se déroulent à Bertoua

2026 : toutes les finales se déroulent à Ebolowa

2027 : toutes les finales se déroulent à Maroua

2028 : toutes les finales se déroulent à N’Gaoundéré

2029 : retour à Yaoundé et ainsi de suite ……..

Cette perspective dans l’organisation des compétions nationales va permettre de doter les dix régions du Cameroun  des installations viables pour les grandes compétitions. Aussi préparer les supporters des dix régions a accueillir les grands évènements sportifs.

Cette Can nous permet une fois de plus de reconnaitre les efforts du Ministre des sports a servir son pays.

Visite au ministere des sports des l'arrivee le 1 er Juin 2019

BIDOUNG L'HOMME QUI VEILLE A COTE DE BIYA